LesPAZAventures

Chichicastenango

Nous quittons Antigua un mercredi en direction de Chichicastenango, dans les Hautes Terres, réputée pour ses grands marchés artisanaux les jeudis et dimanches. 

IMG_20180225_144237

A peine 150 km à parcourir depuis Antigua, la route est assez bonne, mais la traversée de Chimaltenango nous fera perdre pas mal de temps ! 
1 sur la route vers chichi
Nous arriverons en milieu d’après midi, à Chichi. Les rues sont très étroites, fort pentues, et bien encombrées… nous aurons quelques petites sueurs froides avant d’arriver au parking de Diego, surtout utilisé par des routiers. Nous y serons cependant très bien : à 2 pas de la place principale, avec toutes les commodités dont nous avons besoin (un point d’eau pour nous ravitailler et des toilettes !) et même un espace de jeux pour les filles au milieu des camions 😉
2 pqrking Diego
Le village se situe à un peu plus de 2000 mètres d’altitude et les nuits seront bien fraiches : le matin, le thermomètre n’affiche pas plus de 9°C !! 
Heureusement dès que le soleil se lève, les températures augmentent sensiblement et c’est en t-shirt que nous partirons à la découverte de ce fameux marché, qui commence à juste 3 cuadras de chez Diego ! 
Toutes les rues sont bordées d’échoppes et de stands proposant aux chalands tissus multicolores, masques de bois, animaux en perle rocaille, crèches en céramique et autres objets d’artisanat. Nous ne savons plus oú donner de la tête. 
4 marché artisanat
6 marché chichi vu d'en haut
Même si les touristes sont extrêmement nombreux dans les rues de la ville, il y a de nombreux locaux, principalement des femmes qui viennent chercher les fournitures nécessaires à la confection de leurs trajes traditionnels : patrons et fils pour réaliser leurs huipiles, leurs tuniques brodées, et des tissus pour coudre leurs cortes, ces jupes épaisses qu’elles s’enroulent autour de la taille et maintiennent grâce à de jolies ceintures brodées nouées. 
5 fournitures
Enfin nous arrivons à l’église catholique Santo Tomas, construite sur un ancien temple maya. Aujourd’hui rites ancestraux mayas et catholiques y cohabitent en bonne intelligence. 
Sur le parvis de l’église, des chamans mayas répendent de l’encens et des aiguilles de pin et font brûler des bougies pour leurs cérémonies, tandis que des fidèles chrétiens font leurs dévotions sur les agenoulloirs. 
3 santo tomas
Les photos étant interdites à l’intérieur, nous garderons uniquement dans nos mémoires cette ambiance enfumée si particulière avec les autels mayas de quelques centimètres de haut et couverts de bougies et de pétales de fleurs qui jonchent l’allée centrale de cette église Santo Tomas.
En face, de l’autre côté de la place encombrée par les stands du marché, se dresse la petite église du calvaire, moins fréquentée, et qui expose derrière l’autel une statue peu commune de Jesus  dans son cercueil. 
Nous nous rendrons également au marché de fruits et légumes, qui se tient dans une salle de sport couverte que l’on peut observer tranquillement depuis le balcon qui la surplombe. 
7 fruits & légumes chichi
Un peu plus loin, sur la route qui mène au cimetière, lui aussi multicolore, nous passerons devant le stand des volailles oú poules, coqs, canards ou dindons sont apprement négociés… 
10 foire aux volailles
8 cimetière chichi
Malgré un choix débordant, nous ne ferons que peu d’emplettes : quelques fruits et légumes et 2 petits colibris en perles multicolores que les filles avaient repéré depuis les marchés d’Antigua ! 
Nous attendrons le lendemain, que l’effervescence du marché retombe, et que la circulation dans la petite ville soit plus fluide, avant de reprendre la route en direction du lac Atitlan. 
Et nous serons bien inspirés, car le vendredi matin, nous pourrons assister à une procession de carême oú la fameuse statue de Jesus dans son cercueil sera promenée dans les rues de la ville sur une estrade de bois massif, paraissant peser 1 tonne, portée sur les épaules de dizaines de fidèles, au milieu des volutes d’encens sur des tapis sommaires d’aiguilles de pin… 
Comme un entrainement pour les processions de la semaine sainte, précédant Pâques ! 
9 carème chichi
Nous serons les seuls touristes des environs, comme quoi, à Chichi, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas ! Et nos 2 blondinettes attireront bien des regards 😉

3 Comments

  • Thomas

    C’est marrant, ce marché artisanal couvert ressemble un peu au marché de curios d’Aguas Calientes… Bon ici le point d’arrivée c’est l’église et pas la gare… 😉

    C’est vraiment intéressant cette église avec à la foi des rites ancestraux mayas et catholiques. C’est pas vraiment courant…

    Grosses grosses bises
    Thomas

  • Hélène BOUÉ

    Que de couleurs , jusque dans le cimetière ! Et quelle profusion de marchandises , pas étonnant que vous ne sachiez plus où donner de la tête , quel régal pour les yeux , il ne nous manque que les sons et les odeurs !
    🤪😋😊😯

  • Edmond

    Au moins la salle de sports est amortie les jours de marché. Impressionnante aussi l’estrade avec le cercueil de Jésus le jour de la procession de début du carême.

Post A Comment