LesPAZAventures

Colonia del Sacramento & la Pampa uruguayenne

Nos 200 premiers kilomètres sur la Ruta 1 Brigadier General Manuel Oribe, se passent presque sans encombres : malgré une route asphaltée en très état, un camion nous projette le seul petit gravier des environs et nous fait un petit poc sur le pare-brise ! Heureusement qu’on a prévu un kit de réparation

Nous arrivons à Colonia del Sacramento après 2h30 de route, la vitesse étant limitée à 90 km/h sur les grands axes,  nous tournons un peu avant de trouver le camping Los Nogales, un petit camping bien arboré et très agréable. Nous nous installons sous un eucalyptus en fleur, qui nous inonde de petits pétales et fruits, détachés par le vent qui souffle pas mal ! On se prépare pour la Patagonie ! Le gros point fort de ce camping est qu’il est surtout très calme… ça nous change un peu 😉

Les infrastructures sont un peu rudimentaires : l’eau chaude des douches n’est disponible qu’entre 11h et 13h et qu’entre 21h et 23h, quand le propriétaire allume la chaudière à bois après avoir débité ses palettes de bois ! Comme un petit air de Pocquereux !  

camping los nogales, colonia

Nous y passerons 2 nuits tranquilles, ce qui nous permettra de nous poser au calme pour finir tranquillement le rangement et les dernières installations du camping-car : le branchement de notre mini-bouteille de gaz, le branchement du filtre à eau Katadyn sur le robinet de la cuisine, l’installation du hamac à fruits crocheté par Baboucha, le test de nos cordes à linge LaPadd, qui ne nécessitent pas de pinces à linge et le test du TRX en plein air !!

installation camping colonia

Nous profitons de cette halte pour visiter le quartier historique de la plus vieille ville d’Uruguay, el Barrio Historico, qui nous semble extrêmement paisible après nos 3 semaines de visite des capitales du monde*  Peu de voitures circulent sur les étroites rues pavées, qu’il est agréable d’arpenter…

bario historico Colonia

Nous déjeunons dans un petit resto sans prétention qui nous permet de nous connecter rapidement à internet pour checker nos mails, puis nous allons nous poser sur une petite plage, à l’ombre des ceibos, jolis arbres aux grappes de fleurs rouges, arbres nationaux de l’Argentine et de l’Uruguay, selon les touristes rencontrés sur place ! Les filles et Pierre passent pas mal de temps à fabriquer une maison pour les poupées Barbie dans le sable, pendant que je tente d’immortaliser les colibris qui viennent butiner les fleurs des ceibos !

faune et flore à la plage de Colonia

A 14h30, nous nous dirigeons vers le phare de Colonia, où les filles rêvent de grimper… à leur très grande déception, seuls les enfants de plus de 8 ans peuvent monter… Je gravis donc seule les 118 marches qui me mènent au somment, d’où l’on peut apercevoir la skyline de Buenos Aires !!

faro colonia del sacramento

Le lendemain, après avoir repris doucement le chemin de l’école (abandonné temporairement depuis notre départ de Buenos Aires), nous reprenons la route en direction de Fray Bentos pour une courte étape avant la traversée du premier pont-frontière Uruguay / Argentine…

Nous empruntons sur quelques dizaines de kilomètres la Ruta 1 en direction de Montevideo, avant de bifurquer sur la Ruta 2 Grito de Asencio vers le nord. Nous traversons plusieurs departamentos successifs et nous constatons que l’entretien des routes doit être attribué aux départements, car la qualité de la Ruta 2 varie nettement d’un département à l’autre ! Mais les bas côtés sont extrêmement propres où qu’on soit !

Les 200 kilomètres supplémentaires sont aussi monotones que les premiers : la Pampa uruguayenne n’est qu’une succession de champs et de prés… Se succèdent tour à tour, maïs, sorgho, vaches, chevaux, parfois moutons, luzerne ou vergers… la route, quasiment toujours rectiligne, est parfois bordée d’eucalyptus, de bois de fer, ou de palmiers… On aperçoit de temps en temps des estancias, des propriétés d’élevage, des publicités pour du matériel agricole ou des semences… Nous traversons quelques villages où se succèdent des magasins d’engins agricoles ou des silos ! Avec au milieu quelques écoles rurales…

pampa uruguayenne

Nous arrivons enfin à Fray Bentos, il est 18h bien tassées, puis nous continuons sur une piste large et bien entretenue jusqu’à Las Cañas, petite ville au bord du Rio Uruguay… « the best camping ground in Uruguay » selon TripAdvior !

Nous restons un peu sur notre faim : le camping semble être situé au milieu du village, pas de portail d’entrée, pas de clôture… il y a pas mal de passage de voitures… les emplacements, assez étroits, sont situés sous des arbres… pas facile de se garer… les sanitaires semblent situés sur la place du village, c’est assez perturbant ! A côté, le camping de Colonia nous apparait vraiment plus accueillant ! Le point positif, c’est qu’on n’a pas trouvé l’accueil du camping, on passera dons la nuit à l’œil !

Bref, nous ne nous y attarderons pas…

Les quelques avantages de ce camping sont que les douches sont chaudes tout le temps, qu’une petite épicerie se situe juste à côté du bloc sanitaire (ouverte jusqu’à minuit !), et qu’à quelques mètres en contrebas, on peut aller jouer au sable sur la plage du Rio Uruguay ! et avec la chaleur ambiante, ce n’est pas négligeable 😉 et ce ne sont pas Zoé et Agathe qui diront le contraire !

au bord du rio uruguay

Nous lèverons le camp après une nuit, en direction de l’Argentine…

*(note de l’auteur) Paris, Buenos Aires & Montevideo

3 Comments

  • laffitte

    coucou

    merci beaucoup pour les cartes, tu es très gentille Zoe de penser a moi.
    Zoe je t aime beaucoup , de tout mon coeur, tu me manques beaucoup.
    a très bientôt

    camille

    Bonjour la famille,

    L aventure a bien debute, c’est super.
    Profitez bien on vous suit a distance

    a très vite

    bisous

    les Laffittes

  • Les epinoux

    .Est-ce que vous avez pu vous baigner dans le Ryo Uruguay?
    Le hamac a banane à l’air immense, mais maman dit qu’il est petit. C’est vrai?
    🤔🤔😋😋😙😗😙😗😙😌😌🏊🏻🇺🇾🇺🇾🇺🇾🇺🇾🇺🇾🇺🇾🇺🇾🇺🇾🇺🇾
    Timéo.
    L ‘ oiseau était Petit.La photo était difficile à faire?
    👍🏻😃😶
    Kaalan.
    😆😇🏊🏻👺👹🙈🐸🙊🦃🐎🐫🐅🐬🐍🐞🐴🐴🐤🐣 gin xrghkoyoeza,llmphu
    NOE.

    ces photos montrent en effet bien le côté calme et paisible ! Ça m’attire tout de suite plus!!!!
    Les filles doivent se sentir un peu plus comme chez elles non..?
    En tout cas, après les trépidantes capitales ça doit en effet faire sacrément du bien!
    Kalaan a adoré la photo du colibri !
    Gaëlle

    • LesPAZAventures

      Coucou les pinoux, on est super contents de vous lire… Alors non on ne s’est pas baigné dans le rio uruguay , l’eau n’était pas très engageante !! On devient exigeant après avoir vécu en Calédonie !! Et le hamac a bananes n’est effectivement pas très grand : on peut y mettre une main de 5-6 bananes c’est tout !!
      Pour répondre a Kaalan, le colibri est vraiment tout petit, de la taille d’un gros papillon environ!! Et surtout il vole très vite et bouge tout le temps… Alors c’était pas très facile a prendre en photo !! J’y ai passé un peu de temps !!
      On vous embrasse fort

Post A Comment