LesPAZAventures

El Parque Provincial Ischigualasto

De Vallecito, nous rejoignons l’entrée du parc d’Ischigualasto par la Valle Fertil, qui nous semble plutôt aride avec ses cactus et ses petits arbustes épineux pour toute végétation. La route n’est pas en super état, et nous devons traverser à plusieurs reprises de nombreux radiers, où par endroit les rivières ont emporté une bonne partie de l’asphalte.

Ce n’est que lorsque nous atteignons le parc que nous comprenons la signification de l’adjectif « fertile » de la vallée que nous venons de traverser… L’entrée du parc ressemble à un désert poussiéreux encore plus aride… son nom provient d’ailleurs du mot diaguita qui signifie « terre sans vie ». La moyenne annuelle des précipitations est de l’ordre de 80 mm, et pourtant, chanceux comme on est, nous avons dû attendre que la pluie se calme pour aller visiter le parc !  

Heureusement, à l’entrée, se trouve un musée fort intéressant où sont présentées la faune et la flore actuelles présentes dans la région, ainsi que des fossiles, retrouvés dans le parc, des dinosaures, protomammifères, protocrocodiliens et autres reptiles extraordinaires qui vivaient à l’époque du Trias. Nous avons été très surpris par les maquettes de l’Exearetodon et de ses petits dont les traits font penser aux félins actuels mais qui étaient bel et bien des reptiles, ou encore par le Scaphonyx, ce reptile extraordinaire herbivore, et dont les fossiles sont les plus nombreux dans le parc !

1 faune actuelle ischigualastoPP 2 centre interpretation iPPschigualasto 3 centre interpretation ischigualasto!PPbb 4 centre interprétationPP 2

La pluie s’étant calmée, nous pouvons attaquer la visite de ce parc provincial : la visite se fait exclusivement en voiture avec son propre véhicule, le long d’une boucle de 40 km et uniquement accompagnée d’un guide… Nous nous retrouvons donc au sein d’un convoi d’une 15 aine de voitures sur les pistes et au milieu d’un troupeau d’une 40 aine de visiteurs lors des quelques arrêts explicatifs !

5 ischigualasto en convPPoi

Le recorrido du parc se réalise dans une vallée désertique, composée de différentes couches d’argiles, dont certaines gonflantes piègent le peu d’eau disponible au détriment de la végétation, créant un paysage lunaire, d’où le surnom de Valle de la Luna que porte aussi le parc.

6 valle de la lunPPa

La vallée de la lune est flanquée de part et d’autre par deux chaines de montagnes sédimentaires : le Cerro de los Rastros plus ancien et los Cerros Colorados, falaises bien colorées, plus récentes.

Les vents et les pluies ont sculpté au fil des millénaires, les couches d’argile plus friables,  en d’étranges figures qui semblent parfois familières, comme le terrain de pétanque ou encore le champignon.

7 cancha de bochPPas 9 falaises colorados & champignPPon

De nombreux fossiles ont été retrouvé au sein du par cet un bâtiment a même été construit autour de fossiles en place, afin de monter aux visiteurs une partie du travail de terrain des paléontologues.

8 museo gringo de los huecPPos

60 kilomètres plus au nord, le long de la Ruta 76, qui sert de frontière entre les provinces de Mendoza au sud-ouest et de La Rioja au nord-est, nous nous arrêtons à l’entrée du parc provincial de Talampaya, qui ne peut être visité qu’avec un tour-operator mais dont les prix pratiqués sont plus que prohibitifs… Nous passerons donc notre chemin et poursuivrons notre route toujours plus au nord, mais cette fois-ci et pour quelques jours, accompagnés d’une autre famille de voyageurs des petits pas dans les grands, à la grande joie des filles qui sont ravies d’avoir trouvé des copines francophones 😉

 

3 Comments

  • Les parents

    Des images effrayantes , heureusement qu’on ne rencontre ces animaux qu’à l’état de fossiles !
    Quant aux paysages , c’est vraiment lunaire !
    Leçons de géologie et de paléontologie in situ !
    Bises

  • Thomas

    Le terrain de pétanque n’est pas mal, mais on ne voit pas le cochonnet! 😉

    C’est assez bizarre ce reptile qui ressemble à un mammifère – on aurait un ancêtre du loup ou quelque chose d’approchant!!

    Bonne route! C’est chouette d’avoir trouvé de la companie francophone!! 🙂

    Grosses grosses bises

  • gaelle

    tu leur as parle de nos oeufs de dinosaures dans le jardin?? les leur sont qd meme un peu riquiqui… 😜

Post A Comment