LesPAZAventures

Insolites en Argentine

Par bien des côtés, l’Argentine est un pays très européen, et nous n’avons pas été dépaysé par de nombreuses choses : faire nos courses à Carrefour, rouler à droite, parler une langue latine, manger des grillades etc…

Bien d’autres choses sont vraiment typiques et très différentes de ce que nous connaissions jusqu’ici : les guanacos et les nandous, boire du maté ou encore prononcer les « ll » comme des « ch »…

Mais certaines choses nous ont vraiment intriguées, et nous les qualifions même d’insolites :

insolite petit

  1. Tout d’abord, nous avons été surpris par les nombreuses voitures stationnées sur les trottoirs sur lesquelles étaient posées des flacons de détergent vides, souvent jaunes… Nous nous sommes rapidement rendu à l’évidence que ces voitures étaient à vendre et que le flacon jaune posé sur le toit de la voiture était un signe de reconnaissance… Pas facile cependant de trouver le numéro de téléphone ou l’adresse du vendeur, mais bon, les Argentins doivent connaitre les ficelles de la vente de particulier à particulier !

2. Le code de la route argentin… vaste question ! Une chose qu’il est important de savoir en Argentine, c’est que pratiquement toutes les rues dans les villes sont en sens unique, une dans un sens et la suivante dans l’autre sens… Comme les plans des villes ont été tirés au cordeau, c’est plutôt facile de circuler… En revanche une chose plus compliquée en ville est de tourner à gauche ! Cela peut paraitre super simple dans bien des pays, mais pas en Argentine… Si dans un carrefour avec feux tricolores, le feu passe au vert pour les 2 voies se faisant face, il est interdit de tourner à gauche : « no girar ». Soit il faut attendre le prochain carrefour où les feux sont décalés et que chacune des 4 voies passe au vert indépendamment des 3 autres, soit il vaut mieux employer la bonne vieille technique du « je tourne à droite, je tourne à droite, je tourne à droite » autour d’un pâté de maison pour retomber sur la rue où l’on souhaite aller !

3. Les Argentins adorent les enfants qui sont pratiquement considérés comme des petits rois partout… Personne ne fera de réflexions désagréables comme les bambins crient et sautent partout dans les magasins, les musées, les restos (même si bizarrement il n’y a aucun menu enfant proposé !), ce qui est plutôt agréable… Et ce qui est encore plus agréable, c’est que dans tous les patelins, on peut trouver des parcs de jeux super bien entretenus ! Et ce qui est encore plus génial, c’est que les Argentins ont même pensé aux enfants handicapés et qu’ils ont prévu des jeux spécialement pour eux : comme la balançoire pour enfants en fauteuil roulant avec une sorte de pont levis qui peut se baisser et se relever pour faire entrer et sortir le fauteuil !

4. Un dernier truc qui nous a bien fait rigoler en Argentine, nous l’avons trouvé dans le rayon bougies d’anniversaire lorsque nous préparions celui d’Agathe… Il s’agit de la bougie « ? », pratique pour les gens qui n’ont pas envie de révéler leur âge à leur fête d’anniversaire…

 

Notre séjour en Argentine n’est pas encore totalement terminé, et nous aurons encore peut être l’occasion de trouver de nouvelles choses insolites, qui sait ?!

 

4 Comments

  • Monique Outrebon

    Merci pour la carte de Patagonie, elle est arrivée ce matin
    Bonne continuation et profitez bien des découvertes que vous faites et que vous nous faites partager
    Bises
    Monique

  • Hélène et Jean-Paul

    Vous n’avez pas fini avec les découvertes et les choses insolites , merci de nous les faire partager .
    Bonne suite de votre voyage à travers l’Amrique du Sud .
    Bises
    On vient aussi de recevoir votre carte bien décorée !

  • Edmond

    Je me souviens qu’en 1970 lorsque j’étais en Normandie un collègue de travail originaire de Tours m’avait expliqué que le Maire de cette ville, Jean ROYER, avait instauré l’interdiction de tourner à gauche. Si les gens étaient au début déboussolés ils appréciaient grandement cette disposition puisque la circulation dans la ville en fut nettement améliorée. Comme en Argentine il suffisait de faire 3 « tourne à droite » pour se retrouver dans le bon sens au bon endroit. L’histoire ne dit pas qui a copié qui ?
    Vos récits sont toujours aussi passionnants, on apprend tous les jours !
    Gros bisous à vous quatre et bonne route au Chili.
    Danièle et Edmond.

  • Thomas

    Merci pour ces petits insolites, comme quoi, il y a des idées (parfois bonnes, parfois moins mais dans ce cas, elles sont plutôt bonnes et rigolotes) partout !!
    Je suis allé chercher sur internet voir s’il existait des explications relatives aux bidons sur les voitures à vendre mais je n’ai pas trouvé grand’chose, mais dans un blog anglais (je vous mets le lien dessous) on explique que si tu es intéressé par la voiture au-dessus de laquelle se trouve un bidon, il suffit de taper dans les mains jusqu’à ce que le vendeur sorte de sa maison pour te montrer la voiture… C’est plutôt rigolo !! https://dreamgolive.wordpress.com/2012/06/08/so-you-want-to-sell-a-car-in-argentina/

    Sinon il y a un blog français qui rentre dans les détails pour acheter une voiture en Argentine – ça n’a pas l’air très simple, en tout cas moins simple que de taper dans les mains pour voir la voiture de plus près ! 😊
    https://pvtistes.net/forum/transport-en-argentine/101448-acheter-une-voiture-en-argentine-2.html

    Grosses grosses bises,
    Thomas

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.