LesPAZAventures

La Catedral de Sal de Zipaquira

La route qui rejoint Bogotá est longue et pénible, surtout les 20 derniers kilomètres pour entrer dans la ville : la circulation est extrêmement dense et on doit tourner à une vitesse moyenne de 10 km/h…

Nous partons à la recherche d’un parking où nous pourrions stationner pour la nuit. Nos recherches se font exclusivement dans le quartier de la Candelaria, au sud de la ville oú se trouvent le musée de l’or et le marché aux émeraudes que nous aimerions visiter. Prendre un taxi à Bogotá étant fortement déconseillé, le périmètre que nous visons doit rester proche de ces centres touristiques. 
Au bout d’une heure de recherche sous un déluge de pluie glacée, et après que Pierre se soit fait douché par les éclaboussures d’un bus à travers sa vitre ouverte, nous abandonnons la partie et poursuivons notre chemin vers Zipaquira et sa célèbre cathédrale de sel souterraine, élue 1ère merveille de Colombie par les Colombiens. 
La sortie de Bogotá est tout aussi pénible que l’entrée avec en prime la pluie et la chaussée inondée faute de fossés et c’est seulement à la tombée de la nuit (18h en ce moment) que nous atteidrons enfin Zipaquira !
1 périphérique de Bogota
Nous bivouaquerons sur le parking de la cathédrale de sel, et nous serons aux premières loges pour les visites, exclusivement guidées, du lendemain.
A 9h15, nous partons avec le 1er groupe pour visiter une petite partie de la mine de sel de Zipaquira, exploitée depuis l’époque coloniale.
2 1ere merveille de colombie
La guide nous explique que cette « nouvelle » cathédrale de sel a été construite en 4 ans, entre 1991 et 1995, et designée par une brochette d’architectes colombiens célèbres (dont 1 seule femme…)
Elle est venue remplacer l' »ancienne » cathédrale datant elle de 1954, mais qui a due être condamnée car elle donnait des signes de fragilité à cause de à sa proximité avec la surface. 
La nouvelle cathédrale est donc construite dans un niveau plus profond de la mine, à -180 mètres sous la surface à l’applomp du sommet de la montagne, soit en réalité – 33 mètres par rapport à l’entrée du site. 
Avant d’atteindre la cathédrale à proprement parlé,  nous suivrons d’abord un chemin de croix assez dépouillé où les différentes étapes du chemin de Jésus sont plus évoquées que représentées : par exemple une croix évidée pour symboliser la descente de la croix de Jésus…
3 le chemin de croix
Après avoir passé en revue les 14 stations et être  passés sous un dôme symbolisant le divin, nous débouchons sur la cathédrale proprement dite, composée de 3 nefs, chacune d’elle représentant une étape de l’existence de Jésus : sa naissance, sa vie, sa mort… 
Ses 3 nefs étant aménagées à l’interieur des anciennes « chambres longues » de la mine de sel. 
5 nef de la vie de jésus
6 nef de la mort de Jésus
Jouxtant la nef de la naissance de Jésus, une petite chapelle est érigée pour la vierge de Guasá à laquelle est dédiée la cathédrale. Une messe y est célèbrée chaque dimanche à midi ! 
4 guasa
C’est impressionnant de se promener dans ces immenses salles, où l’on croise de nombreux autres touristes, principalement colombiens. 
À la fin de la visite, la guide ne manque pas de nous emmener dans la partie commerciale de la cathédrale où nous attendent magasins de souvenirs, salle de projection 3D, show de lumières et même des snacks pour qui voudrait se restaurer… ce qui laisse une impression un peu particulière d’un petit manque d’authenticité… 
8 zone commerciale cathédrale de sel
On ne peut s’empêcher de comparer cette cathédrale de sel colombienne à sa jumelle polonaise de Wielicka, près de Cracovie, créée, elle, par les mineurs eux-mêmes et qui nous est apparue nettement plus authentique lorsque nous l’avons (re)visité il y a 3 ans  !! 
Note de l’auteur : notre jugement n’est absolument pas aveuglé par nos racines polonaises 😉 
7 miroir d'eau

2 Comments

  • Hélène BOUÉ

    C’est vrai que vous avez un point de comparaison et que Wielicka est inimitable parce que sans doute plus authentique.
    Mais il vaut mieux ne pas aller en Pologne 🇵🇱 ces jours-ci , vous attendrez un peu avant d’y retourner .
    😘😘😘😘

  • Thomas

    Wielicka est aussi plus diversifié – ce n’est pas « uniquement » une cathédrale – mais il y avait aussi un magasin de souvenirs en bas… 😉
    C’est dommage que vous n’ayez pas pu passer du temps dans la Candelaria… ça sera pour une autre fois !
    Grosses grosses bises

Post A Comment