LesPAZAventures

la lessive en voyage

En 18 mois, la question de la lessive reviendra souvent, très souvent… surtout avec 2 poulettes très actives, très gourmandes et très créatives !! Avec comme contrainte supplémentaire : une garde-robe limitée pour chacun d’entre nous, compte tenu de la place limitée dans les placards du camping-car.

L’Amérique Latine regorge de lavanderias où nous pouvons déposer notre linge sale et le récupérer lavé, séché et plié quelques heures plus tard, voire le lendemain…

Mais quand on enchaine les étapes courtes (pour rallier Ushuaia avant que la neige ne tombe par exemple 😉 ), il est nécessaire de trouver des solutions alternatives ! En prospectant sur internet, nous avions trouvé exactement ce qu’il nous fallait : le Drumi de Yirego !! Malheureusement, le développement et la commercialisation de ce produit fantastique a pris un peu plus de temps que prévu, et nous avons dû trouver autre chose pour notre voyage…

Le Père Noël nous a fortement aidé sur cette question (merci Père Noël) en nous rapportant (parce qu’on a été très sages), une essoreuse à salade Dynamic de 20 litres qui peut essorer 5 à 6 salades en même temps (si si Gaëlle, tu as bien lu, une essoreuse à salade !!)

Nous avons investi dans un bidon étanche de 26 litres (un bidon qui ressemble étrangement à ceux qu’on avait pour faire la côte oubliée voilà maintenant plus de 7 ans… aie aie aie que le temps passe vite…) qui peut aussi servir de glacière temporairement (attention il ne conserve pas très bien le froid !)

Il suffit de remplir le bidon étanche d’eau (à moitié de sa capacité), de linge sale (ça c’est pas très dur !), d’une dose de lessive, de caler le bidon dans la soute avant de faire un peu de route, et les secousses des routes argentines se chargent du reste (on espère que les routes des autres pays que nous comptons traverser fonctionneront pareil !)

Une fois arrivés à destination, il faut s’armer d’un peu de patience pour tout rincer, tout essorer, tout rincer encore parce qu’il y a encore un peu de mousse, tout réessorer, tout rerincer encore, tout essorer à nouveau et enfin tout accrocher !!

Et le tour est joué !! Easy, non ?!

Bon, encore faut-il qu’il ne pleuve pas trop quand on veut accrocher le linge ! et ça, c’est pas tous les jours gagnés avec les orages de la fin de l’été austral en Argentine…

 

4 Comments

  • Hélène et Jean-Paul

    Vous devriez breveter votre camping-car -lave-linge . Il reste à peaufiner l’opération rinçage , puisque le Pere-Noël a pensé à l’essorage .
    Combien de linge essorez-vous à la fois et combien de temps faut-il pour arriver à un bon résultat ?
    Bises et bonnes lessives
    Les parents

  • Thomas

    Waouh, quelle technique !!! 🙂 Bravo pour l’ingéniosité – donc les routes plates bien bitumées ne sont pas vos amies pour la lessive si je comprends bien ! 🙂
    Peut-être allez-vous aussi faire tourner la manivelle de l’essoreuse à linge avec le moteur ? 😉
    Grosses grosses bises,
    Thomas

  • céc

    you rince, you rince … it’s smell like a flower ! 😉

  • gaelle

    Arrête d’embêter maman avec son essoreuse à trou, d’accord? et puis toi, tu les Manges tes salade??
    Timeo
    J’aimerais bien voir votre Machine à saladen de Plus près .
    kaalan
    dis donc, tu vas avoir des bras en béton!!!
    quand je pense que mon essoreuse lave une demi-salade et met de l’eau partout….. je fais faire une reclamation a michele!!! 🙂
    gaelle

Post A Comment