LesPAZAventures

Lago Atitlán

Après la procession de Chichi, nous reprenons la route en direction de Panajachel sur le bord du lac Atitlán. Et rebelote avec les 37 dos d’âne sur la route jusqu’à la panaméricaine !! 

IMG_20180228_061715

Puis nous bifurquons vers Solola et Panajachel : la route est très sinueuse et pentue… et bientôt, on les aperçoit, les 3 majestueux volcans qui surplombent le lac Atitlán : le San Pedro tout seul (3020 m), et le Toliman (3158 m) et l’Atitlán (3535 m) l’un derrière l’autre ! 
1 sur la route entre chichi et pana
Nous trouvons un petit « bivouac » fort sympathique sur une grande pelouse dans le parking d’un hôtel, juste à l’entrée de la ville avec une vue imprenable sur le lac et les volcans ! Nous y serons tellement bien que nous y passerons pas moins de 6 jours… nous ne sommes quasiment jamais restés aussi longtemps au même endroit 😉
2 tzanjuyu
Nous partirons tout d’abord à la découverte de la petite ville de Panajachel, surnommée Gringotenango, la ville des Gringos, tant elle est touristique.
3 panajachel
Dans la rue principale qui mène au port, la calle Santander, on ne compte plus les échoppes et les stands d’artisanat, et les vendeurs ambulants. Il y en a même des spécialisés dans les perles rocailles ! 
4 perles rocaille
Nous y visiterons également 2 musées : le musée des oiseaux, sorte de guide ornithologique du Guatemala
3b bird art museum pana
et le musée lacustre Atitlan qui présente les découvertes archéologiques sub-aquatiques d’une ancienne cité maya submergée, lors de la montée (inexpliquée) des eaux du lac. Malheureusement, les explications ne sont pas très approfondies et nous resterons un peu sur notre fin en sortant du musée… 
3c musee lacustre pana
Le lendemain, nous partirons en « lancha » à la découverte du village de San Pedro La Laguna, situé au pied du volcan éponyme. Nous aurions pu y aller en camping-car, mais les falaises qui entourent le lac sont tellement abruptes que nous aurions dû faire un énorme détour pour arriver au village, alors que nous ne mettrons qu’à peine 1/2 heure en bateau !! 
5 lancha san pedro
Arrivés à San Pedro, c’est en tuk-tuk avec Pedro que nous visiterons les environs :
 – le joli parque central, la place de l’église, oú trône une énorme statue de San Pedro, 
6 parque central san pedro
– un joli point de vue du village et du lac en montant sur les flancs du volcan. On apercevra même le profil d’un indien dans la montagne en face, plus connu sous le nom de la cara del indio
6b tuk tuk san pedro
7 vue depuis le mirador san pedro
– la casa del tejido à San Juan La Laguna, une fabrique communautaire de vêtements et objets en coton fabriqués de A à Z dans l’atelier. C’est Léandra qui nous expliquera la totalité du procédé, depuis le filage du coton, sa teinture naturelle grâce aux plantes ramassées dans les environs, puis sa mise en pelote et son tissage. Le tout entièrement réalisé à la main !! 
10 visite atelier tissage
9 teintures naturelles
8 teintures naturelles
11 tissage
Nous aurons envie de dévaliser le magasin, d’autant plus que 85% du prix payé est reversé directement à la famille ayant réalisé le produit ! 
12 boutique équitable
– et enfin la fabrique artisanale de chocolat Diego, oú Melanie nous montrera la technique ancestrale pour broyer les graines de cacao torréfiées à l’aide d’un mortier en pierre volcanique… pas facile facile ! 
13 chocolats diego
Leurs chocolats sont constitués à 85% de cacao, de 5% de panela, de 5% de lait et de 5% de jus d’orange pressé !! 
Mélange assez étonnant mais qui ravira nos papilles 😋
Nous reprendrons le bateau le jour suivant, en direction d’un autre village de l’autre côté du volcan San Pedro, Santiago Atitlán. 
14 départ santiago
IMG_20180228_061602
Le ciel est limpide, le lac d’huile : le temps idéal pour une nouvelle sortie lancha ! 
En arrivant au débarquadère de Santiago, on se rend compte que la passerelle passe au dessus d’une sorte de parc immergé : c’est qu’en moins de 10 ans, le niveau du lac est monté de presque 3,50 mètres !! 
14b arrivée à santiago
Cette fois-ci c’est avec Miguel que nous ferons la visite des alentours en tuk-tuk. Il proposera même aux filles de s’assoir avec lui sur le siège du pilote pour conduire un peu !! Il ne faudra pas leur demander 2 fois !! Si la ligne « tuk-tuk » apparait dans la prochaine liste au Père Noël, il ne faudra pas s’étonner 😉
15 tuktuk miguel
Miguel nous emmènera successivement voir : 
– une démonstration de nouage de toyocal, cette coiffe traditionnelle des femmes à Santiago, qui consiste à enrouler une longue bande de tissu rouge de 25 mètres de long autour de la tête, comme celle que l’on peut apercevoir sur les pièces de monnaie de 25 centimes de quetzal. Ça n’a pas l’air comme ça, mais c’est vachement lourd à porter !!
16 tocoyal
– un joli point de vue, duquel on pourra observer une autre face du volcan San Pedro et depuis lequel on aura une vue plongeante sur les dames qui lavent leur linge directement dans le lac, délaissant le lavoir municipal tout proche. Avec tout le savon déversé dans le lac, pas étonnant que prolifèrent les algues aux alentours… 
17 vue du mirador santiago
19 lavoir maya
– le triste mémorial érigé à la mémoire des morts de Santiago lors de la guerre civile, le 2 décembre 1990. La police aurait apparement tiré sur la foule qui manifestait, ôtant la vie à 13 personnes dont 3 enfants (le plus jeune avait 5 ans…)
18 mémoriam victimes guerre civile
– le célèbre Maximón, ou San Simon, ce dieu mi maya – mi chrétien, qui change de maison tous les ans, et auquel les gens rendent hommage qui pour une bonne récolte, qui pour une bonne pêche… Il est toujours entouré du chaman qui l’héberge chez lui et qui s’assure qu’il ait continuellement de quoi fumer, cigare ou cigarette, peu importe, tant qu’on lui allume. 
20 visite à maximon
– nous terminerons la visite du village par l’église de Santiago, entièrement drappée de tissus violets, pendant tout le carême en prévision de la semaine sainte, comme toutes les églises du Guatemala.
Même les statues des saints sont habillées ! 
20 église santiago
21 rues santiago
Et après un dernier petit tour dans les rues du village, il est temps de rentrer à Panajachel pour retrouver les copains Anne, Arnaud, Solveig et Liévine (les A2SL world) et préparer les anniversaires imminents : 
– celui d’Agathe sera à base de quatre-quarts aux m&ms et noix de macadamia, de chasse au trésor, de piñata et de déguisement avec les copines
22 retrouvaille copines anniversaire
– le mien sera plutôt à base de cheesecake aux oréos, de michelada, ce cocktail mexicain à la bière et au jus de tomate, et de soirée autour du feu avec marshmallows grillés et barbecue ! 
23 anniversaire aude
Un bien chouette séjour au bord du lac que nous ne sommes pas près d’oublier ! 

3 Comments

  • gaelle

    c?est top que vous ayez pu retrouver les copains pour vos anniv!!!!!
    on pense fort a vous!!

  • Hélène BOUÉ

    Belles retrouvailles pour toi ,Aude ,avec le lac Atitlán. Peut-être n’avais-tu pascomplètement exploré toutes ses richesses ? naturelles , artisanales , gourmandes et religieuses …..
    On en prend plein les mirettes ! Zoé doit se réjouir devoirque le Guatemala soit plus beau que ce à quoi elle en attendait ! 😉😃

  • Edmond

    Étonnant le profil de l’indien ! La cara del indio. Le cocktail mexicain à la bière et au jus de tomate n’est vraiment pas courant non plus, tant mieux si tu as apprécié Aude pour ce jour de fête.
    Bises à vos tous d’Alsace sous la neige ! En effet nous avons attendu début Mars pour en avoir 3 cm !

Post A Comment