LesPAZAventures

Laguna Quilotoa & Volcan Cotopaxi

C’est sous une pluie battante que nous reprenons la route : cette fois-ci nous nous dirigeons vers les montagnes et Quito.

Mais avant d’atteindre la capitale, nous avons prévu quelques étapes :
La première aux thermes de Papallacta situés à près de 3300 mètres d’altitude sur le flanc oriental des Andes équatoriennes, bien arrosé et bien frais.
Quel contraste avec l’Amazonie moins de 100 km plus à l’est !
C’est donc avec délice que nous nous plongeons dans les eaux chaudes de ces très jolis thermes – les mieux entretenus et les plus propres qu’on ait pu voir depuis le début du voyage – alors que le ciel est bien chargé et qu’il bruine presque sans discontinuer !
Pour éviter de prendre froid en changeant de bassins, nous avons laissé nos lycras au camping-car… et vu la couleur du ciel, nous avons zappé la crème solaire… mauvaise idée…
Nous nous repentirons un peu plus tard dans la journée, alors que nous soignerons nos méchants coups de soleil ! Nous avions largement sous-estimé le soleil voilé des montagnes sous l’Équateur, malgré le froid ambiant,  on ne nous y reprendra plus…
Tel est le paradoxe de l’altitude en Équateur, on panse nos brûlures alors que l’on est transis de froid !
1 thermes de papallacta
Après cette chouette pause thermale, nous poursuivons notre route, vers le sud, pour rejoindre la laguna Quilotoa.
Nous traversons, toujours sous la pluie,  le Parc National Coyambe-Coca où il est vraissemblablement possible d’observer des ours à lunettes… nous n’en verrons que sur les panneaux de signalisation… dommage !
2 route en quittant les thermes
Dès que nous atteignons les abords de Quito, le soleil fait son retour !
Nous retrouvons de l’autoroute pour descendre jusqu’à Latacunga : quelle étrange sensation que de pouvoir de nouveau rouler à 100 km/h !
Ce ne sera que pour une courte durée cependant : dès que nous bifurquons vers Quilotoa, nous retrouvons des lacets qui nous emmèneront vers le Paramó, la lande pelée d’altitude…
3 route quilotoa
Les paysages sont magnifiques et nous font penser tour à tour à l’Argentine, au Pérou ou à la Bolivie…
4 route quilotoa
Quand nous arrivons à proximité de la lagune, en fin d’après midi, il y a un vent à décorner les boeufs… qui ne se calme pas d’un poil pendant la nuit… serait-on de retour en Patagonie ?
Le lendemain, ça souffle toujours fort… c’est donc bien couverts que nous attaquons la balade qui permet de descendre tout au fond de l’ancien cratère, pour aller rejoindre la lagune. Le chemin est très pentu et nous manquons à plusieurs reprises de nous casser la figure !
5 quilotoa
6 laguna quilotoa
Au fond du cratère, nous sommes un peu protégés du vent et les filles se plaisent à relever un nouveau défi : les monstres ou les animaux en sable ou en roches volcaniques… et bien ce sera un « tricot rayé » célèbre serpent calédonien, en roches volcaniques sur du sable volcanique !! Tadam !!
7 lagune dessin
Pour la remontée au parking, nous choisirons l’option la moins fatiguante : à dos de cheval !! Enfin la moins fatiguante pour nous, car même Pierre, les chevaux et la jeune fille qui nous accompagne peinent à monter…
8 remontee a cheval
Puis dernière étape avant de rallier Quito, le Parc National Cotopaxi, nommé d’après le majestueux volcan qui y culmine à 5897 mètres, et qui est l’un des volcans les plus hauts du monde en activité !
Dernière éruption en date, août 2015… cette éruption a entrainé la fermeture du parc pendant près d’un an !
on note d’ailleurs sur l’autoroute certains panneaux particuliers : « limitation de vitesse à 50 km/h, zone de chute de cendres volcaniques »
12 panneau entrée PN Cotopaxi
9 balade dans le PN Cotopaxi
Heureusement, les choses seront beaucoup plus calmes pendant notre bref séjour… le Cotopaxi n’est pas toujours facile à observer, car il est souvent couvert de nuages ! Avec un peu de patience, nous aurons la chance de le voir dans toute sa splendeur au coucher du soleil ! Unique !
10 coucher de soleil au pied du cotopaxi
Après une nuit des plus calmes que nous ayons eu depuis le début du voyage, nous nous réveillons dans le brouillard… il fait à peine 5°C dehors et nous n’apercevrons qu’un cerf venu brouter non loin de notre campement avant de prendre la route en direction de Quito !!
11 cerf cotopaxi

3 Comments

  • Hélène BOUÉ

    C’est vrai qu’il est magnifique ce volcan 🌋, le plus élégant des volcans 🌋 d’Équateur si l’on en croit le livre : « Légendaires sommmets »qui répertorie les belles montagnes du monde 🗺 !
    Merci de toutes ces belles images ….
    😘😘😘😘

  • Hélène BOUÉ

    Les plus belles , vous l’avez compris !

  • Edmond

    Coucher de soleil sur le volcan remarquable! Bravo au reporter globe trotter.
    Bises à vous quatre.

Post A Comment