LesPAZAventures

Las Coloradas

Sur la route qui nous mène à las Coloradas, nous croisons une usine de gaz oú nous tentons de faire remplir l’une de nos bouteilles vides. Et pour une fois, celà ne nous prendra pas plus de 5 minutes : après nous être garés comme dans une station service, l’employé branche notre bouteille de gaz à un gros tuyau, démarre sa pompe et nous tend le ticket de caisse une fois la bouteille pleine ! Incroyable… faire du gaz au Mexique est un vrai bonheur !! 

1 gaz au mexique

Une 100aine de km plus loin et nous arrivons à las Coloradas, petit village de l’état du Yucatan au bord des eaux turquoises du golfe du Mexique d’un côté et des eaux colorées des lagunes ultra salées de l’autre !
IMG_20180415_154731
2 en route vers las colorafas
Les couleurs sont réellement spectaculaires au niveau du village : l’eau est rose bonbon, de quoi enchanter nos 4 princesses !
3 bienvenidos a las coloradas
4 las coloradas 
L’eau est y tellement salée que la compagnie Isysa y exploite le sel.
A la sortie de l’usine, un trop-plein d’eau salée est évacué vers la mer : le contraste de couleurs est saisissant !
5 laguna colorada
Nous établissons le camp quelques kilomètres à la sortie du village, seuls au monde au milieu des pélicans, des mouettes, des flamants roses et des limules, ces drôles de bêtes ressemblant à des « crabes – fer à cheval »,  et  qui sont en réalité des arthropodes marins très primitifs, qui ont peu évolué depuis des millions d’années. 
8 faune las colorafdas
Nous y passerons un excellent moment avec Solveig, Liévine, Anne et Arnaud, entre baignade, construction de pyramide maya en sable, exploration des environs, apéro et barbecue ! 
6 bivouac las coloradas
7 baignade et jeux de plage
Nos réserves en eau douce s’amenuisant fortement, nous reprendrons la route vers Valladolid. En chemin nous ferons une petite halte au magnifique cenote Acancun (finalement on y sera passé à Cancun 😉). Aux 3/4 fermé, c’est le cenote le plus profond que nous ayons vu jusqu’à présent : quasiment 40 mètres d’eau bleu intense ! Il est vraiment magnifique. De petits poissons chats noirs y nagent paisiblement jusqu’à ce que tout le monde se jette à l’eau sans hésitation… cette baignade sera fort rafraichissante et nous permettra aussi de nous rincer de tout le sel de la mer. 
9 cenote acancun
10 cenote acancun
Avant de quitter les A2SL World qui se dirigent vers Cancun alors que nous prenons la direction de Merida, nous nous arrêtons pour la nuit à Valladolid dans un ecocamping très original : Ramón, le propriétaire fan de VolksWagen, a aménagé des chambres dans des coccinelles ! 
11 valladolid ecocamping
12 ecocamping
13 vocho hotel
Le lendemain nous partirons en balade vers le Cenote Secreto, sous les grondements de l’orage. Ramón nous guidera sur les sentiers traversant d’anciennes haciendas témoins des révoltes mayas contre les envahisseurs espagnols au XIXe siècle. 
Ce cenote servait de réserves d’eau douce pour ces haciendas. En moins de 200 ans, le niveau du cenote a baissé très sensiblement, d’au moins 10 mètres. Aujourd’hui, il ne reste qu’une petite flaque d’eau peu engageante au fond de cet impressionnant cenote ! 
14 cenote secreto
Alors que nous sommes abrités dans la caverne, la pluie se met à tomber, et c’est sous un déluge que nous reprendrons le chemin du retour. Nous rentrerons trempés comme des soupes au camping car…

3 Comments

  • Hélène Boué

    De l’eau rose , des hébergements dans des Volkswagen, des usines à gaz ultrarapides , mais c’est le paradis .
    Entre nous , je ne savais pas que les usines à gaz existaient , pour moi , c’etait juste une expression pour désigner quelque chose d’extremêmement compliquée !
    On en apprend tous les jours !
    😘😘😘😘😅😂

  • Thomas

    Impressionnant cette eau rose – ils auraient pas pu appeler cela « Las Rosas » ou « Las Aguas Rosas »? 😉

    Bravo aux architectes mayas des temps moderne pour ce joli temple! 🙂

  • Edmond

    Je crois que c’est au Mexique qu’ont été montées les dernières Cox, ceci peut expliquer l’engouement de certains pour VW.
    En France une Usine à gaz était aussi l’usine qui fabriquait le gaz de ville à partir du charbon, c’était un procédé un peu compliqué surtout pour des raisons de sécurité, de là est peut-être venue l’expression employée. C’est bien plus simple à présent avec le gaz naturel. On peut aussi songer au gaz de Lacq dont l’exploitation n’était pas facile avec tout le soufre contenu dans ce gisement. Aujourd’hui, avec le principe de précaution, le gisement de Lacq n’aurait jamais été exploité, on aurait bien trop peur…

Post A Comment