LesPAZAventures

La province de Nariño

C’est à 8h tapantes, en ce mercredi 1er novembre, que nous nous présentons au principal poste frontière, Rumichaca, qui sépare l’Équateur de la Colombie !

L’autre poste frontière, situé en Amazonie, du côté de Lago Agrio est nettement moins emprunté car bien moins safe, nous ne nous y risquerons pas !
1 frontière Ecu-Col
En 2 heures à peine, toutes les formalités d’immigration et de douane de sortie d’Équateur et d’entrée en Colombie sont réalisées… ce qui nous semble bien rapide, compte tenu de la file impressionnante de personnes devant le bureau de l’immigration équatorienne… en grande majorité des Vénézueliens avec des valises énormes… on ne suit pas trop les infos, mais les choses n’ont pas l’air de s’améliorer là bas… 🙁
C’est également à Rumichaca que nous trouverons un bureau de change pour échanger nos dollars américains contre des pesos colombiens (1$ = environ 3000 COP), une assurance pour le camping car et même une carte SIM colombienne pour récupérer un peu d’internet mobile !
Nous entrons en Colombie à 10h, avec toute la journée devant nous !!
Nous nous dirigeons donc vers le Sanctuaire de Las Lajas, à quelques 15 km de la frontière.
3 sanctuaire las laja
Construit à cheval sur une gorge, le parvis de ce sanctuaire domine la rivière située 45 m en contrebas.
Une image de la vierge serait apparue sur l’une des falaises au XVIIIe siècle et depuis de nombreux croyants viennent lui rendre hommage. A l’intérieur de la basilique,  à même la roche, une vierge y a été peinte, flanquée de part et d’autre de Santo Domingo et San Francisco.
4 sanctuaire las lajas
Cette magnifique mais surprenante constuction a été érigée entre 1926 et 1944 en remplacement de la première chapelle bâtie en 1803.
3b sanctuaire las lajas
Aujourd’hui, on peut accéder au site grâce à un téléphérique d’une longueur de plus d’1 km au dessus des gorges impressionnantes de la rivière.
2 telzfericp
On trouve quelques petits restaurants, magasins de souvenirs, parc de jeux et même une usine hydroélectrique en contrebas du pont !
5 sanctuaire
Après cette visite, nous poursuivrons la route vers Pasto où nous bifurquerons vers Mocoa et San Agustín… En chemin, nous ferons une petite halte rapide à la laguna de la Cocha, très joli lac sur lequel se trouve le parc national de l’île de Corota, que l’on atteint en à peine 10 minutes de bateau.
L’orage se rapprochant lentement mais sûrement et les premières gouttes de pluie auront raison de notre balade…
6 la cocha
7 balade en bateau
8 ile de la corota
Nous ne sommes qu’à 250 km de San Agustín, mais la route qui y mène est extrêmement sinueuse : elle passe de 3000 mètres d’altitude à 800 m à Mocoa, aux portes de l’Amazonie, avant de remonter dans les Andes.
La première partie de la route, entre San Francisco & Mocoa, est appelée « Trampolin de la Muerte », le tremplin de la mort : c’est une route très étroite où il est quasiment impossible de se croiser… mais qui serpente dans une forêt humide magnifique !!
9 trampolin de la muerte
Il  nous faudra pas loin de 5 heures pour parcourir les 60 km de piste de cette « route de la mort » colombienne.
10 trafic sur tremplin de la mort
Nous serons bien contents d’arriver à Mocoa pour y faire une petite halte avant de reprendre la route !!

One Comment

  • B

    Certains vivent dangereusement ! Surtout quand on est motorisé . Même la pluie est de la partie ! Les Linois « au chaud mais au sec » !

Post A Comment