LesPAZAventures

Quito

En moins de 2 heures de route, nous passons du calme et brumeux Parc National Cotopaxi au fourmillement incessant et bruyant de la capitale équatorienne ! Quel changement radical !

Nous trouvons un bivouac relativement calme dans le parking du cercle militaire et nous partons à la découverte de la ville nouvelle !
Direction le Parque La Carolina… immense parc au milieu des avenues bondées de la ville où il fait bon se promener et jouer dans les parcs de jeux…
1 parque la carolina
s’y trouve également la « Fondacion Mundo Juvenil » qui fonda la première bibliothèque pour enfants de Quito ! Cette fondation abrite également une expo d’animaux préhistoriques dont certains comme le mammouth ou le spinausaure s’animent lors de la visite… terrifiant !
2 mundo juvenil
Nous profiterons également d’être en ville pour aller visiter le « mic », le musée interactif de sciences. Situé dans une ancienne filature au sud de la vieille ville, il n’est pas très facile à trouver, même avec un taxi… et pourtant il mérite vraiment un détour. On peut déambuler librement d’une salle à l’autre… et comme il n’y a quasiment personne, alors que c’est le week-end, pas besoin de faire la queue. On a pratiquement le musée pour nous tous seuls !
3 mic 1
Une première salle présente une maquette de Quito… la ville et sa banlieue est immense ! Des jeux de lumière associés à des écrans tactiles permettent de localiser facilement les principales attractions et intérêts de la ville : la lumière verte indique les parcs, la lumière violette les musées ou encore la lumière jaune les églises…
5 mic
Une autre salle, la « sala Guaguas » est entièrement dédiée aux enfants de 3 à 7 ans… et c’est peu dire que nous nous y sommes attardés 😉
Le vaste batiment est séparé en différentes zones : un espace marché où l’on peut faire ses achats à l’aide de petits paniers et de fruits & légumes en plastique ; un espace ferme avec de faux et de vrais animaux (cheval, vache, âne, poule, cochons d’inde, lapins…) ; un espace musique où des instruments sont en libre service pour développer la créativité des plus jeunes ; un espace toboggan avec atterrissage dans des piscines à balles ; un espace déguisement ou encore un espace tyrolienne – vol du condor !
4 mic 2
Les filles se sont régalées, surtout au marché et il n’a pas été facile d’aller voir les autres salles du musée qui, pourtant, méritaient largement le détour…
D’abord la salle dédiée au cerveau avec de nombreuses explications, illusions d’optique et casses-têtes : de quoi y passer un certain moment !!
6 mic 4
Ou encore la salle de physique en mouvement s’adresant principalement aux enfants de plus de 12 ans, avec de nombreuses expérimentations physiques à réaliser : fabriquer un pont à l’aide de petites plaques de caoutchouc, suffisamment haut pour qu’une voiture de bois puisse y passer, mais suffisamment solide pour qu’il ne s’effondre pas… ou encore soulever plusieurs de ses copains debout sur une plateforme à l’aide d’un levier immense… on s’y est amusé comme des petits fous !!
7 mic
Certainement nettement plus qu’en visitant la vieille ville de Quito ! Voici bien la première chose que l’on a pas trop aimé depuis notre entrée en Équateur… déjà, il y a pas mal de travaux pour la constuction du métro qui dénaturent un peu le paysage… mais nous avons surtout trouvé que cette vieille ville était vraiment sale et sentait l’urine… avec des gens qui cuvaient de ci de là, en ce dimanche matin… bref, pas des plus ragoutants pour finir notre visite de cette capitale !
8 vieille ville

2 Comments

  • Hélène BOUÉ

    Il faut bien un petit point négatif pour apprécier encore mieux tous les autres aspects positifs rencontrés dans ce petit pays paradisiaque.
    Vous en repartirez quand même avec la tête et le cœur pleins d’agréables images .
    😘😘😘😘

  • Edmond

    Ça arrive souvent que vous êtes un peu esseulés pour visiter des musées pourtant, à n’en pas douter, ils sont plus qu’intéressants. Peut être qu’il était vraiment difficile à trouver mêmes pour les autochtones.
    Bises.

Post A Comment