LesPAZAventures

Refugio de vida silvestre La Marta

Avant de quitter Turrialba pour tenter de gagner les contrées un peu plus sèches autour de San José,  nous profitons d’une accalmie dans les pluies diluviennes qui nous accompagnent depuis le début de l’année, pour aller nous balader au Refugio de Vida Silvestre La Marta, situé à une 15aine de km de la maison. 

Ce refuge privé, principalement visité par les Ticos (petit nom affectueux pour désigner les Costaricains) et dont aucun des guides touristiques que nous avons ne mentionne, propose de nombreuses balades au milieu de la forêt tropicale humide primaire, des aires de camping (plutôt pour les tentes, les camping-cars auraient certainement quelques difficultés pour passer le pont suspendu !), des trous d’eau dans le rio Gato, des paysages splendides depuis les miradors et avec un peu de chance quelques animaux…
1 puente colgante
Après avoir traversé, à pied, le pont suspendu et brièvement visité les ruines d’une ancienne hacienda et d’installations d’une ancienne mine d’or, nous attaquerons le sentier Fila Marta jusqu’au mirador de la Mina. 
2 ruines
La forêt primaire y est vraiment magnifique et le chemin bien entretenu. 
3 sendero fila marta
Les derniers mètres avant d’atteindre le mirador sont nettement plus abrupts pour le plus grand plaisir des filles qui adorent « faire de l’escalade » ! 
Depuis la plateforme aménagée, on a une jolie vue sur la vallée. Un garde nature posté là haut nous explique que par temps clair on peut même voir les volcans Turrialba et Irazú. Vu la quantité de nuages dans le ciel, ce sera pour une autre fois !! 
4 mirador la mina
Il nous indique aussi un raccourci pour rattraper le sentier Helecho Azul, le sentier de la fougère bleue, plante endémique au Costa Rica. Il suffit simplement d’emprunter un nouveau sentier, pas encore indiqué sur les plans, pour descendre directement au bord du Rio Gato : temps estimé, 20 minutes ! 
C’est parti ! 
Cependant, ce que le garde nature a omis de nous préciser, c’est que le sentier est assez pentu, et surtout couvert d’une boue marronnasse super glissante !
5 chemin gadouilleux
En redoublant d’attention, nous parviendrons à descendre jusqu’au bout avec seulement une chute au compteur 😉 Ouf…
6 helecho azul
Et c’est au bord de la jolie rivière chat (rio gato) que nous ferons une petite pause, pour nous remettre de nos émotions et remplir les estomacs affamés ! 
7 rivière chat

2 Comments

  • Hélène BOUÉ

    De la boue , un pont suspendu , des sentiers escarpés et glissants , un vrai parcours du combattant !🙃 😜

  • Edmond

    Parcours du combattant que vous avez tous effectué sans trop de difficultés, de la plus jeune au plus âgé, à en voir les photos. Les mollets sont en forme !

Post A Comment