LesPAZAventures

Tikal

Peu après avoir quitté las Conchas, nous entrons dans le Petén, le plus vaste département du Guatemala mais aussi le moins peuplé. 

IMG_20180322_220359
Encore 200 km et 4 bonnes heures de route,  et nous arrivons sur les rives du splendide lac Petén Itzá. 
Petit détour par Flores et Santa Elena pour faire le plein de victuailles et de gaz, et nous profitons du reste de l’après midi pour nous raffraichir dans les eaux limpides du lac dans un chouette bivouac à El Remate. 
Moment de détente fort bienvenu par ses chaleurs tropicales ! 
1 lac peten itza
2 coucher de soleil peten itza
Il ne nous reste que moins de 40 km avant d’atteindre Tikal, le site archéologique le plus renommé du Guatemala.
À mi chemin, nous entrons dans le parc national Tikal : c’est ici qu’il faut acheter les tickets d’entrée pour les ruines, les musées et même le camping. 
Mieux vaut ne rien oublier, car il y a encore 17 km pour atteindre le centre de visiteurs ! 
Sur cette route la vitesse est limitée à 40 km/h et elle est contrôlée, principalement pour protéger la faune du parc : on verra les jolis panneaux de jaguars, dindons ocelés, pizotes (le nom utilisé ici pour désigner les coatis), cerfs et serpents, mais nous ne verrons traverser personne ! 
3 route tikal
Après avoir posé le camping car dans le parking de l’hôtel Jaguar Inn, nous partons de bonne heure, à la fraiche, visiter ces mythiques ruines ! 
Nous empruntons un sentier qui serpente au coeur de la forêt tropicale. Rapidement, notre oeil est attiré par des mouvements anormalement amples des branches au dessus de nous : et voilà une famille de singes araignées qui sautent d’arbres en arbres ! 
11 sentiers tikal
4 Animaux à Tikal
Et puis tout d’un coup,  sans crier gare, voilà que s’élève devant nous une pyramide, comme sortie au milieu de la jungle ! Haute de 44 mètres, il s’agit de la pyramide du Grand Jaguar (temple I), érigée pour inhumer le roi Double Rayon de Lune à sa mort en 734. 
6 Gran plaza
De nombreux objets de jade ainsi que d’autres objets funéraires y ont été retrouvés. Certains sont présentés dans l’un des musées à l’entrée du site. 
25 musée
Au sommet de la pyramide, est bati le temple, sous lequel repose le roi. Les linteaux de bois étaient richement sculptés, comme celui que l’on peut admirer dans l’autre petit musée de Tikal.
26 museo litico tikal
Ce premier temple se dresse à l’extrémité est de la Gran Plaza, la grand place de Tikal.
Lui faisant face, une autre pyramide, elle aussi entièrement restaurée, s’élève : c’est le temple II ou temple des masques, érigé en l’honneur de la femme de Double Rayon de Lune. 
Des escaliers et une passerelle en bois ont été installés afin de pouvoir monter sur ce 2e temple en toute sécurité. 
8 templo2
De là haut, la vue sur la Gran Plaza, le temple du Gran Jaguar et l’Acropole Nord est imprenable ! 
Difficile de s’arracher de ce spectacle… 
7 gran plaza
Mais le site est tellement vaste qu’il faut bien se décider à poursuivre.
Tikal circuit PAZA
5 panneaux tikal
Après avoir visité l’acropole nord et admiré les quelques stèles, bien abimées de la Gran Plaza, nous continons par l’acropole centrale où une petite pause « pipolo » s’impose 😉
9 acropole nord
 10 acropole centrale
Un sentier permet de rejoindre le temple V, à moitié restauré et l’acropole sud encore entièrement ensevelie sous la végétation.
12 temple V
Puis nous arrivons à la place des 7 temples où 3 jeux de balle ont été mis à jour. 
13 place des 7 temples
Et enfin nous atteignons, el Mundo Perdido, le Monde Perdu où s’élèvent 2 jolies pyramides restaurées:  la Gran Piramíde et le temple Talud-Tablero, qu’il est possible de gravir. 
14 mundo perdido
17 talud tablero
Depuis la plateforme de la Gran Piramíde, la vue est magnifique : les crêtes des temples I, II, III et IV émergent de la forêt, telles des vigies d’un monde passé… 
16 mundo perdido
15 mundo perdido 2
Là encore, il est bien difficile de s’arracher de ce spectacle… finalement c’est la faim et le soleil écrasant qui auront raison de nous 😉
A l’extrémité ouest du site, se dresse le temple IV, le plus haut édifice de Tikal avec ses 64 mètres au sommet de la crête. 
Seul le haut de la pyramide IV est, pour le moment, restauré. Le reste est encore noyé sous la forêt. 
On accède au sommet par des escaliers en bois. De là haut, on domine l’ancienne cité maya aujourd’hui perdue au coeur de la jungle ! 
18 temple IV
19 temple IV haut
Du temple III, on n’aperçoit uniquement la crête très pentue, et seulement depuis la plateforme de la Gran Piramíde du Monde Perdu, depuis le sommet du temple IV ou sur le sentier rejoignant la Gran Plaza. 
Quand on passe au pied du temple III, le temple du prêtre Jaguar, on a simplement l’impression de longer une grande coline arborée. Il faut regarder attentivement entre les branches pour apercevoir un petit bout de la crête. 
20 temple III
Nous finirons notre visite par le groupe nord et le complexe de pyramides jumelles Q, un peu excentrés de la Gran Plaza, et très peu fréquenté des touristes, mais qui valent pourtant le détour ! 
21 complexe Q
23 groupo norte
Nous y serons accompagnés par les cris des singes hurleurs, assez effrayants par moments. 
Il nous aura fallu 2 jours pour visiter ce site immense… et encore nous ne sommes pas allés partout ! 
22 maquette tikal
L’afflux de visiteurs reste très raisonnable, on est loin des hordes de touristes qui se pressent au Machu Picchu ! 
Le site est extrêmement bien entretenu par de nombreux ouvriers qui doivent réaliser un travail titanesque et sans fin : balayer les allées et les places, mais surtout désherber les ruines dans des positions parfois assez périlleuses, car la nature tente à chaque instant de reprendre ses droits ! 
24 entretien tikal
Nous quitterons ce site impressionnés par ces constructions gigantesques réalisées par un peuple qui ne connaissait ni les métaux et qui n’utilisaient donc que des outils de pierre, ni la roue et donc pas les poulies pour acheminer les blocs en haut des pyramides. 
Une bien belle visite pour notre dernière étape au Guatemala !

2 Comments

  • Hélène BOUÉ

    Il y a vraiment de quoi se perdre au milieu de tous ces temples , pyramides et acropoles ! 🙃Heureusement que vous avez un bon sens de l’orientation et aussi peut-être un bon plan ! 😉
    C’est en tout cas une excellente façon de terminer votre visite du Guatemala ! Toutes ces splendeurs remises au jour et bien entretenues sans oublier la faune et la flore .
    Le prochain séjour dans ce pays dans 13 ans , Aude ? 🤣
    😘😘😘😘

  • Edmond

    On doit avoir de bons mollets à la fin de la journée pour gravir tous ces dénivelés et surtout toutes les marches qu’il faut bien redescendre. Bravo à vous et surtout à Agathe et Zoé.
    Je n’arrive pas à m’imaginer la construction de tous ces temples avec les moyens que possédait la Civilisation Maya.
    Après le Guatemala on attend la suite de vos aventures.
    Bises aux PAZAs

Leave A Reply Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.